top of page
12_ENSEMBLE_PYGMALION_BORDEAUX_AUDITORIUM_BACH_MENDELSSOHN_21-1-22_CREDIT_FRED_MORTAGNE-19
Elias · Mendelssohn

PROGRAMME

Avec Elias, Mendelssohn revient à la grande tradition des oratorios du XVIIIe siècle dans la lignée des œuvres de Joseph Haydn et de Georg Friedrich Handel et surtout, des Passions de Johann Sebastian Bach.

Les solistes interprètent plusieurs personnages et le chœur, essentiel, incarne tout à la fois le peuple vociférant, les anges consolateurs et les spectateurs méditatifs de l’histoire biblique.

 

L’oratorio raconte plusieurs épisodes de la vie du prophète Élie : après avoir lancé une terrible malédiction contre les adorateurs de Baal, Élie s’enfuit. Sur son chemin il guérit un enfant à l’agonie et revient affronter le roi Achab et la reine Jézabel afin de convertir le peuple d’Israël au seul Dieu d’Abraham. 

 

Mendelssohn était extrêmement attentif au livret de son oratorio. Il voulait que le portrait du prophète soit le plus « véritable » possible ; qu’Élie soit « énergique et fervent, mais aussi sévère, courroucé et sombre ». (Mendelssohn, novembre 1838)

 

Autour du prophète empli de noblesse et d’autorité de Stéphane Degout, Pygmalion a réuni une troupe de chanteurs d’exception qui met en avant une jeune génération de solistes internationaux de grand talent.

Eddy Garaudel

DISTRIBUTION

Stéphane Degout, Elias [Élie]

Siobhan Stagg, Die Witwe / Ein Engel [la Veuve / un Ange]

Ema Nikolovska, Ein Engel / Die Königin [un Ange / la Reine]

Tomas Atkins, Ahab / Obadjah [Achab / Abdias]

Julie Roset, Der Knabe [l’Enfant]

 

Pygmalion, chœur & orchestre

Raphaël Pichon, direction

 

DATES

11 décembre

Vienne • Konzerthaus

14 décembre

Dijon • Opéra de Dijon

15 décembre

Paris • Philharmonie de Paris

17 décembre

Essen • Philharmonie d’Essen

21 décembre

Hambourg • Elbphilharmonie

23 décembre

Amsterdam • Concertgebouw

bottom of page